List'In MAE

C'est en fait le véritable Prototype du Mirage IVA. Et le 01 ? Voici l'histoire.


le Mirage IVA-01 est issu de plusieurs projets de chasseurs de 6 à 12 tonnes, biréacteurs, les Mystère Delta, qui avaient déjà donné les Mirage I, II et III monoréacteur pour ce dernier, et qui devaient se prolonger en chasseurs lourds biréacteurs Mirage IV.
Quand, en 1956, apparut le programme de bombardier léger, Dassault proposa le plus lourd de ses projets, le Mirage IVC, qui va donner le bombardier Mirage IV-01 d'un poids total prévu de 24 tonnes au lieu des 14 du Mirage IVC.
Cependant, cet avion restera expérimental, car très vite, les essais révélèrent que les performances désirées ne seraient pas atteintes, surtout le rayon d'action exigé.
Plusieurs solutions de remplacement furent envisagées, mais elles aboutissaient toutes à des avions allant de 50 à 56 tonnes, à réacteurs Bristol Orpheus, Rolls Royce RB 142, Orenda Iroquois ou encore Pratt & Whitney J-75 ; solutions trop onéreuses pour les budgets prévus... Il fut même envisager d'acheter des Convair B-58A Hustler.
Finalement, on en revint à la solution "Atar" dans une variante poussée qui... n'existait pas encore !
Cette solution, bien que peu rentable pécuniairement, fut retenue et l'étude des futurs Mirage IVB (bombardier de base) et Mirage IVE (guerre électronique) fut entamée en 1957. Cependant, l'armée de l'air, consciente de ses crédits restreints, émit, en octobre 1959, de nouvelles exigences et Dassault proposa alors un nouveau projet, accepté, qui donnera les Mirage IV-02 à Mirage IV-04 avec le moteur "Atar 9" dans sa variante "9K", un peu plus puissante.

Dassault Mirage IVA n°02, préservé au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Dassault Mirage IVA n°02, préservé au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

C'est pourquoi l'on dit que le Mirage IV-02 (premier vol le 12.10.1961) est le véritable prototype du Mirage IVA que nous connaissons. Le 03 (premier vol en juin 1962) emportait l'équipement complet. Ces deux avions étaient encore mus par l'Atar 9C.
Le modèle de définitif pour la série est le Mirage IVA-04 (premier vol le 23.1.1963), équipé de l'Atar 9K prévu pour les 62 (première série de 50, puis une seconde de 12) exemplaires de série.

Dassault Mirage IVA n°02, préservé au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Dessus / dessous exposé sur le parking, remarquez-vous le manque de barrière ? Une autre époque...

Dassault Mirage IVA n°02, préservé au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Dassault Mirage IVA n°02, préservé au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Les caractéristiques succinctes des différents modèles sont :
Mirage IV-01 : Env.: 11,17 m ; Long (HT).: 19,90 m ;
Poussée : 6000 kgp x 2 ;
Surface de référence : 70 m2
Masse à vide équipé : 12,675 tonnes
Masse totale : 26,270 tonnes
Vit. max.: Mach 2,1
Plafond pratique : >17000 m

Mirage IVA (MIVA-02 à 04)
Env.: 11,85 m ; Long (HT).: 23,50 m
Poussée : 6600 kgp x 2
Surface de référence : 78 m2
Masse à vide équipé : 14,5 tonnes
Masse totale : 31,6 tonnes
Vit. max.: Mach 2,2 à 11000 m
Vit. de combat à haute altitude : Mach 1,8
Plafond pratique : 20000 m

Mirage IVB (projet abandonné)
Env.: 16 m ; Long.(HT): 27,80
Poussée : 14500 kgp x 2 (réacteurs J-75)
Surface de référence : 130 m2
Masse à vide équipé : 23,8 tonnes
Masse totale : 56 tonnes
Vit. max : Mach 2,2
Plafond pratique : env. 18000 m

Un grand merci aux amis des Aéroforums en général et à Jean Claude Mermet en particulier.

Back to top