List'In MAE

Construit en 1943 sous l'occupation, il est récupéré en 1944 et sert dans le groupe Doret. Il sera ensuite affecté en plusieurs endroits jusqu’à sa mise à la retraite en septembre 1953.
Servant ensuite de cellule d'instruction à Amiens Glissy, il est racheté aux domaines en 1957 et sera présenté en "pot de fleur" six mois par an environ jusqu'en 1974 sur la BA de Luxeuil (ci-dessous).

Dewoitine D-520 n°862 au Musée de l'Air et de l'Espace du BourgetA partir de 74 une équipe de la base commence à s'occuper de près de cet appareil et arrive même à remettre le moteur en route.
Le moteur est un Hispano 12Y31 de Ms-406. Il semble en fait que cet appareil soit un "mélange" de plusieurs. En effet, si le fuselage est bien celui du n°862, les ailes viendraient du n°664!

 Transféré au MAE pour inspection en vue de son éventuelle remise en état de vol. Pour cause de déformation du longeron de voilure, gênant la rentrée normale du train, il fut écarté au bénéfice du 408. Entièrement restauré, il restera en exposition au MAE.
La photo ci-dessous montre l'appareil au moment du changement de D.520 dans le hall B. L'appareil est au sol, le trou du poteau est visible .

Dewoitine D-520 n°862 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Ensuite hop! le Dewoitine est sur son pied. Il n'en bougera plus jusqu’à la fermeture du Hall B.
Notez que de temps à autres, il sera visible parfois avec certains manques. Casserole d'hélice, trappe de train, roulette de queue, divers capotages etc...
Toutes pièces nécessaires au maintien en vol du "408".

Dewoitine D-520 n°862 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Depuis la fermeture du Hall A, nous ne l'avons revu que très occasionnellement.
A partir du mois de mai 2006 il est exposé de nouveau, dans la "tente" 39/45.

Dewoitine D-520 n°862 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Mars 2011, le Dewoitine est descendu de son piédestal, juste le temps de sortir le Marauder et de rentrer le Casa 2.111. Il est........ Un poil poussiéreux, mais juste un poil. Il sera heureusement nettoyé avant sa remise en place. Apparemment, il est dépourvu de moteur.

Dewoitine D-520 n°862 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Dewoitine D-520 n°862 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

En fait, Le musée à 3 D-520. Le n° 862 au Bourget, le n°603 qui fut un temps au CAEA à Bordeaux et qui est à présent dans les réserves de Dugny et le 650 à l'ANAMAN à Rochefort. Ces deux derniers sont en phase de restauration.
Un quatrième avait été remis en état de vol (Le 408) dans les années 80, il s'est malheureusement crashé en Juillet 1986, tuant son pilote Christian Bove.

Indiscrétion recueillie auprès de M.Felzer (Alors directeur du MAE) lors de l'inauguration du hall 39/45 le 20 mai 2006
"Le musée ayant donc trois exemplaires, il serait dans les projets que l'un de ces appareils soit remis en état de vol." (NdP: je pense que c'était un excès d'enthousiasme de sa part, car personnellement, cela me semblait peu probable, la suite me donna raison)

Transféré de la "tente 39/45" au hall Concorde fin septembre 2014, puis installé dans le tout nouveau hall 39/45 à partir de juin 2015.

 Dewoitine D-520 n°862 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Cliquez sur le lien pour découvrir les autres machines installées dans le Hall 39/45.

Back to top