List'In MAE

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

De nombreux pays se sont intéressés au décollage vertical, en particulier pour se libérer de la contrainte de maintenir des pistes opérationnelles en cas de conflit. La solution Française fut d'abord le démonstrateur Balzac. Un appareil à décollage vertical utilisant pas moins de 9 réacteurs, huit verticaux (des Rolls-Royce RB.108 de près de 1000 kg de poussée) et un horizontal pour la propulsion (Bristol Siddeley Orpheus 3 de quelques 2200kgp).

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Le Mirage IIIV fut la suite logique au Balzac (perdu sur accident le 8 septembre 1965). Plus lourd et plus puissant que sont prédécesseur, destiné à dépasser mach 2, il était équipé cette fois toujours de 8 réacteurs verticaux (des Rolls-Royce RB.162 de 2000kgp) ainsi que d'un réacteur de propulsion Snecma TF106 (dérivé construit sous licence du Pratt & Whiney JRF10).

Ci-dessous, une photo de l'appareil, probablement prise lors de ses tous premiers essais, le Pilote est à son poste, l'appareil et fixé au sol et notez l'absence totale de marquages. Notez également la position des trappes des réacteurs de sustentation...

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Premier vol stationnaire le 12 février 1965, à Melun-Villaroche, pilote René Bigand. Première transition, du vol stationnaire au vol horizontal, le 24 mars 1966, pilote Jean-Marie Saget.

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Gros plan de l'appareil.

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

L'exemplaire 02 (premier vol le 22 juin 1966, première transition le 24 mars 1966, détruit le 28 novembre 1966) est encore détenteur du record du monde de vitesse pour un appareil à décollage vertical, à 2 124 km/h le 12 septembre 1966.

Certainement arrivé par voie routière au Bourget dans le début des années 70, ci dessous sur le parking, certainement en attente de son installation dans le Hal des Prototypes.

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Depuis l'inauguration du hall (printemps 1979), il n'a pas bougé.

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Dassault Mirage IIIV n°01 au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Ci-dessous, un petit film consacré au Balzac et au IIIV

 

Cliquez sur le lien pour découvrir les autres machines installées dans le Hall des prototypes.

 

Back to top