List'In MAE

Désolé, mais je ne peut que reprendre le communiqué du Musée de l'Air, n'ayant pas beaucoup de "biscuits" sur l'engin.

Directeur de l'établissement central de l'aérostation de Chalais-Meudon, le Colonel Charles Renard est un partisan convaincu du "plus lourd que l'air". En 1903 il élabore une importante théorie des hélices sustentatrices qui inspirera tous les grands pionniers de l'hélicoptère de Paul Cornu à Louis Breguet.........

Hélicoptère Renard au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Hélicoptère Renard au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Pour en démontrer le bien fondé, il entreprend en 1901, la construction de ce modèle expérimental à deux rotors parallèles de 2,50m diamètre montés de chaque coté d'une armature en "V" et entrainé par un petit moteur bicylindre de 3 ch. L'appareil conservé au Musée de l’Air et de l'espace, le plus ancien hélicoptère à moteur à essence qui ait été essayé, ne parviendra pas à voler mais les brefs soulèvements obtenus permettront à Charles Renard approfondir ses calculs sur la portance et la résistance de l'air.

Hélicoptère Renard au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Hélicoptère Renard au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Hélicoptère Renard au musée de l'air et de l'espace du Bourget

Complément d'enquête:

Il semble qu'il y ait une erreur sur cet appareil.
Charles Renard Disparaît le 5 avril 1905 et Anzani ne produit ses premiers moteurs qu'en 1907.
Il est donc impossible qu'un Anzani ait été installé par Charles Renard sur cet "engin".
L'hypothèse la plus probable serait que le moteur équipant cet engin serait un Peugeot, d'un modèle proche de celui visible ci-dessous.

Merci aux amis des Aéroforums pour ces détails.

Hélicoptère Renard au musée de l'air et de l'espace du Bourget

cliquez sur le lien pour découvrir les autres machines installées dans le hall des voilures tournantes.

Back to top