List'In MAE

Appareil prévu principalement pour doter l'Armée de l'Air d'un appareil léger de liaison et d'entrainement à la navigation, il n'aura pas de suite.

Premier vol le 11 septembre 1968, aux mains d'Hervé Leprince-Ringuet et de Jean Coureau.
L'appareil, stocké dans les réserves du Musée de l'Air, disparaitra lors de l'incendie des réserves le 17 mai 1990.

Ci-dessous l'"hirondelle" en cours d'assemblage le 11 juillet 1968 à Mérignac.

Dassault MD-302 "Hirondelle" n°01 F-WPXB, Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Ci-dessous le temps des essais en vol.

Dassault MD-302 "Hirondelle" n°01 F-WPXB, Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Sa fin de service est des plus discrète. Il semble qu'il fut "stocké" plusieurs années en extérieur à villacoublay puis, à partir du printemps 1976, il servit pour l'instruction des jeunes élèves mécaniciens de l'école Dassault-Breguet (Dassault Aviation) d'Anglet (64).

Quelques années plus tard, l'hirondelle est dans les réserves du Musée de l'Air. Ci-dessous, trois vues de l'appareil prises en mai 1985 dans le hangar qui sera incendié en 1990.

Dassault MD-302 "Hirondelle" n°01 F-WPXB, Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Dassault MD-302 "Hirondelle" n°01 F-WPXB, Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Dassault MD-302 "Hirondelle" n°01 F-WPXB, Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Back to top