[./constructeurspag.html]
[./constructeurspag.html]
[./constructeurspag.html]
Retour
Autogire Amphibie Roland Kloeti RK-02 Immatriculé 28AEP (anc 750F) Localisation : Hall de la Voilure Tournante Ou comment un “Aéroplane” somme toute, commun, peut devenir un bel et émouvant hommage. N'y connaissant absolument rien dans cette catégorie d'appareil (qui à dit là aussi? ;-))), Il m'a fallut un peu d'aide pour préparer cette page.
Cette machine est remplie d'anecdotes. En fait, c'est Eric Changeur qui l'a initialement construite. Roland Kloeti, moi-même et de nombreux autres élèves ont été formés par Eric sur cette machine dans les années 95. Par la suite, Roland l'a rachetée et apporté pleins de petites modifications assez géniales, par exemple, un système de laisse de chien extensible, qui placée dans le nez de l'appareil permettait d'accrocher le rotor au parking. C'était ce qu'aimait Roland: simple, pratique et léger, l'esprit ULM en quelque sorte... Plus tard, alors qu'il était devenu instructeur sur autogire, il a formé quelques élèves dans l'Est de la France. La piste étant un peu courte et bordée d'un lac, l'autogire a fini au fond de celui-ci. Bien heureusement, il n'y a pas eu de blessé! Peut-être cet incident était prémonitoire, puisqu'à cette époque l'appareil n'était pas encore équipé de flotteurs... Roland l'a reconstruit, et plusieurs années plus tard, il l'a enfin équipé de flotteurs (Full Lotus Canadiens), ce qui ne fut pas simple. Après avoir fait des essais à Biscarosse (la Mecque de l'hydro), il a eu l'idée géniale d'exposer sa machine au salon de Blois, le plus gros rassemblement d'ULM d'Europe! C'est ainsi que nous l'avons vu se poser en plein salon avec la seule machine équipés de flotteurs/roues sur l'herbe de la piste de l'aérodrome de Blois! C'était génial! Cet autogire trônant au musée de l'air, constitue une partie de nous-mêmes: Roland, Eric, moi et d'autres élèves. D'ailleurs, il doit y avoir quelques pièces que j'avais prêté ou donné à Roland avant son tragique accident de scooter. Roland était ce que j'appellerais, un "être de lumière", modeste, créatif et plein de bonté. Bref, un ange ayant troqué ses ailes pour un rotor, et ses sandales par des flotteurs! Cordialement. Hervé TERRASSON
Concernant l' imatriculation: Le changement a ete nécessaire car la direction général de l'aviation civile avait octroyé à l'autogyre de Roland une imatriculation qui était déjà en service. Quand nous en avons eu connaissance par la Dgac qui c était rendu compte sont erreurs, cela nous avait beaucoup amusé car c'était l'imatriculation de mon hydro ulm avec lequel Roland et moi volions régulièrement (nous ne nous en étions pas rendu compte). Et voilà l'histoire de l'imatriculation. Serge Thabaut
Pour citer l'article de “Autogire.com”: “sa roule, ça vole, et ça flotte !! ou l'inverse...” Donation des trois fils de Roland Kloeti, arrivé au Musée en 2008. Voila, à présent quand vous passerez à coté de cet appareil, vous le regarderez certainement avec un autre oeil non? ;-))) Un énorme merci à toutes les personnes qui ont bien voulu me parler de cet appareil et de Roland Kloeti
[Web Creator] [LMSOFT]