Breguet 19 Grand Raid “Nungesser et Coli” n° 1685 Localisation : Reserves Je le considère comme le grand perdant de la course à l'exposition, face au très médiathique “Point d'interrogation”. Et pourtant......... Voici ce qu'en dit Dieudonné Costes dans le livre “Costes et Le Brix - Notre tour de la Terre “ “Bien qu'il ait l'âge de la retraite, le déjà glorieux Bréguet XIX numéro 1685, devenu civil après une longue carrière militaire: Deux records de distance en ligne droite avec Girier et Dordilly (4700 km) puis Costes et Rignot (5400 km) - Voyageur infatigable, qui est allé montrer ses cocardes tricolores en Egypte, aux Indes et une seconde fois encore en Sibérie, totalisant 75000 kilométres, - il ne peut se résigner à laisser remplacer ses trois couleurs par les disgracieuces lettres d'immatriculation. Ce serait une profanation. Il restera donc habillé en militaire comme un vieux soldat qui ne peut se décider à quitter l'uniforme.” Et c'était donc avant ce tour du monde... Le voici entre les mains de l'équipe Breguet. Notez l'unique bande tricolore et la prèsence de capotages sur le train principal.
[./breguetpag.html]
[./breguetpag.html]
Retour constructeurs
Il me semble reconnaitre Coste au poste de pilotage, je me fais une idée ? Les capotages du train ont disparus.
Après ses nombreux exploits, il est offert au “Musée de l'Aéronautique” en 1932 par Louis Breguet. Extrait du discours de remise de Louis Breguet: “Nous ne pensons pas qu'il existe au monde (ndlr 1932) un avion chargé d'autant de lauriers, et ayant survolé tant de contrées diverses. Aussi est-ce avec une émotion profonde que nous voyons entrer le “Nungesser et Coli” au Musée de l'Aéronautique. Il sera pour les générations futures, le témoignage matériel de l'époque héroïque où chaque grand raid, que certains considèrent comme une fin, est en réalité un sillon tracé par les apôtres pour entrainer les hommes à sa suite.” (Chronique des avions Louis Breguet, Vol IV - n°11 septembre-octobre 1932 Ci dessous en exposition du temps ou le Musée était à Chalais Meudon. Photo prise le 1er aout 1965.
Ensuite exposé dans le hall A au Bourget et ce, jusqu'a la fermeture de ce Hall en 1996.
L'une des dernière fois ou l'appareil a été vu entier. Coté Dugny, pendant une “Journées du Patrimoine” en ..... 2001
L'appareil est complet, dans son “jus” d'origine, et n'a donc jamais été restauré depuis son entrée au Musée.
Le voici à présent, dans le “Grenier” :-((((
La dérive est préservée dans l'un des atelier des reserves.
Les ailes, se dégradent,..... Le reste aussi d'ailleurs. Un futur hangar nommé “bois et toile” doit être construit, “doit être” .....N'est-il pas trop tard pour certaines pièces? Depuis l'inauguration du “Hangar Bermuda”, il est enfin à l'abri au chaud. Je vous rappelle que se sont les reserves du plus vieux musée aéronautique du monde....... Quelle organisation :-((((((( Ca me fout le bourdon ce genre de truc..................
Histoire que vous découvriez les secrets de la bête, j'ai entrepris de photographier toutes les inscriptions du fuselage. Attention, la page sera lourde. Visitez donc la page suivante.
[./news_5pag.html]
Retour news
[./breguet19nungessercoli2pag.html]
Marquages et insignes.
[Web Creator] [LMSOFT]