[./eperlecques02pag.html]
Page suivante
Blockhaus d'Eperlecques (62) Je suis venu il y a quelques années déjà, mais je me disais qu'il fallait y revenir, ne serais-ce que pour se remettre en mémoire ce que le génie et la folie humaine étaient capables d'inventer. D'accord, au premier abord, c'est l'étonnement. “C'est tout?” Pour ce qui aurait dù être une usine d'assemblage et de tir des fusées V2, ça n'a pas l'air terrible.....
Nous somme au milieu d'une forêt et la vue de cette petite construction étonne alors que l'on s'attend à voir l'un des plus grand Blockhaus d'Europe.... Bon comme souvent chez moi, je visite, il pleut! Normal nous sommes chez les cousins Ch'tis ;-)))
Alors ce Musée? Ben une petite boutique à l'entrée, un moteur de V2 au milieu, quelques matériels et maquettes. Je règle l'entrée et l'on me dit: “Passez par la porte au fond. Si vous le voulez, vous avez des parapluies en libre service!” Oh la bonne idée! ;-))) Parapluie en main, je passe la porte et là, émotion....
Baraquement de chaque coté, wagon en fond, ça sent les camps, les travaux forcés et la déportation......... La visite commence? en avant! Après avoir passé les wagons, on se retrouve en forêt.
Pendant le cheminement, on trouve du matériel assez hétéroclite du canon au véhicule américain en passant par un assez rare sous-marin de poche allemand. “Tiens? La mer vient jusqu'ici? ;-)) L'état général de l'ensemble est assez moyen mais c'est normal, ils couchent dehors...
Au cours de ce périple, vous arrivez devant une première borne sonorisée, à l'ombre d'un V1 (encore qu'aujourd'hui, l'ombre.....), expliquant de façon simple mais compléte (il y en aura 5 autres, le long du site), le pourquoi de ce site, en remettant en mémoire la situation internationnale de l'époque pour cette première halte. Après ces quelques mots, je continue la marche et ...............
Qu'elle sombre batisse! Mais que c'est grand!!!!! J'ai volontairement laissé des personnes sur les photos histoire que vous arriviez à imaginer la taille de l'ensemble.
Au détour du chemin, une plaque et un panneau, émotion encore................
On arrive à présent à la partie qui à le plus souffert des bombardement, partie qui ‘était pas terminée d'ailleurs.
Toute cette partie n'est bien entendue pas visitable, mais on imagine bien la force des bombardements quand on voit l'épaisseur des dalles. Une partie de ces destruction aurait été faites après guerre histoire de tester le pouvoir de destruction des bombes allièes.
[Web Creator] [LMSOFT]