Mirage III E n° 617: Localisation : Reserves Sans aucun doute le Mirage III le plus “présentable” du MAE. Mirage III E (E pour électronique). 4e Escadre de Chasse de Luxeuil Escadron 2/4 La Fayette Escadrille SPA 167 Cigogne Mission : pénétration basse altitude tactique nucléaire. Merci au Colonel Henri Guyot pour ces précisions. (Historique de l'appareil sous la photo)
[./dassaultaviationpag.html]
[./dassaultaviationpag.html]
[./dassaultaviationpag.html]
Retour
Livré neuf le 09/11/72 EC 02/004 F-ULBE 09/11/72 - 07/09/76 EAA 601 07/09/76 - 28/02/77 (stockage) EC 02/004 F-ULBJ 28/02/77 - 08/07/83 AIA 584 08/07/83 - 10/02/84 (1° EMJ) EC 01/004 F-ULAO 10/02//84 - 02/04/86 EC 02/004 F-ULBS 02/04/86 - 28/07/88 EC 02/003 F-UGJR 28/07/88 - 05/02/91 EAA 601 05/02/91 - 21/05/92 (stockage) EC 03/003 F-UGXD 21/05/92 - 28/06/93 EAA 601 28/06/93 - Réformé Livré au Musée de l'Air le 12/12/97 Cet appareil a participé à la mission TAMARA 13 juillet 1973 arrivé démonté dans le pacifique, entrainement au largage de la bombe atomique AN52 Du 1 au 23 août, vols d'entrainements au dessus de l'atoll Fangataufa et Mururoa. 28 août 1973 Le Lieutenant Colonel Copel largue la première bombe nucléaire tactique française tandis que le Commandant Bellet surveille à bord du 616 (selon l'auteur la bombe n'aurais pas explosé) (Infos très sympathiquement fournies par Julien Villiere) (extrait de la bible du Mirage III intitulé “MIRAGE III tome 2 “Mirage IIIE” de Bernard Chenel, Eric Moreau et Patrick Audouin - Editions DTU)
Deux vues du “617” le 12 juin 1977 à Tours.
[Web Creator] [LMSOFT]